• Une bonne leçon…

    Voilà quelque temps déjà, je postais une photo de NGC 6960 prise de chez moi. Je remercie ceux qui ont posté de bons mots. C’est stimulant.
    Mais encore plus stimulante fut une bonne leçon que Martin Magnan me donna en privé. Une fois de plus il m’a montré qu’à m’efforcer de masquer certains défauts et à essayer de mettre mon fond trop noir, je manquais beaucoup de détails. Je voudrais donc vous partager ma leçon et remercier publiquement les apprentissages que Martin nous donne à tous.

    Voici l’après:

    Vous pouvez maintenant lire cet auteur et voir ses astrophotos sur:

    astro-knightz.ca

    Voici l’avant:

    Vous pouvez maintenant lire cet auteur et voir ses astrophotos sur:

    astro-knightz.ca

    Laquelle préférez-vous?


  • NGC 6960 de chez moi

    Hier, nuit claire, j’ai sorti le kit. Et après avoir réalisé que je sous-utilise mon hyperstar, je l’ai sorti. Passer de f/10 à f/2.3, ça aide pour le ciel profond.

    Après avoir fait une mise en station au poil et l’avoir vérifier par la méthode de drift, et avoir réalisé qu’à f/2.3, un filtre antipollution était impératif (à 30 secondes, le fond de la photo était saturé), j’ai démarrer des 4 minutes avec filtre CLS-CCD sur la région des voiles.

    Voici le résultat une fois traité:

    Vous pouvez maintenant lire cet auteur et voir ses astrophotos sur:

    astro-knightz.ca

    Détails:
    Foyer primaire de Celestron EdgeHD 925 avec HyperStar, f/2.3,
    monture CGEM, autoguideur NexGuide
    37 images de 4 minutes, RAW calibré avec bias(200), darks(100) et flats(13)
    Canon T3i, capteur non-modifié, ISO 1600, Acquisition autonome avec Magic Lanthern
    Filtre Astronomik clip CLS-CCD pour contrer la pollution lumineuse.
    température extérieure stable à 13°C
    prétraitement et traitement: PixInsight, postraitement: iPhoto
    Images capturées le 2013-07-30 de Mirabel-en-haut, QC (zone de pollution rouge).