Source d’alimentation électrique avec connecteurs PowerPoles Anderson.

Nous avons tous connu ça dans nos débuts: le connecteur allume-cigarette de votre télescope est  branché à votre bloc d’alimentation, et soudain, pouf. Plus rien. Le froid a fait contracter le connecteur et l’alignement est à refaire…

Encore pire: L’an dernier, le petit connecteur allume-cigarette d’origine d’un petit frigo d’appoint 12V a chauffé et la pointe a fondu. Ma roulotte aurait pu y passer. De la façon qu’il a chauffé, le fusible n’était d’aucune utilité.

Suite à ces mésaventures, j’ai décidé de refaire mes connecteurs de télescope et de réfrigérateur portatif. Je voulais quelque chose de fiable et facile. Mais avez vous déjà remarqué: un connecteur vient souvent en mâle et en femelle. Le double de patentes à acheter. Je voulais aussi des connecteurs faciles et rapides à installer, ne nécessitant pas de soudure, fiable au froid, etc.

C’est là que mon ami François Tassé, LE spécialiste électronique dans notre groupe astro-knightz m’a fait découvrir les Connecteurs PowerPoles (Anderson PowerPoles en anglais).

Avant de vous montrer mon setup, un peut d’informations sur le connecteur. Ce connecteur a été développé par la compagnie Anderson Power. Il s’est rapidement imposé dans le domaine de la radio amateur, du modèle réduit téléguidé et de l’aviation. Il est extrêmement pratique comme connecteur électrique DC et deviens de plus en plus populaire dans le domaine automobile.

Connecteur PowerPoles et lamelle de contact plaqué étain ou argent.

Ces connecteurs sont idéaux pour l’astronomie. Voici ses caractéristiques:

  • C’est un connecteur hermaphrodite. C’est-à-dire que le même connecteur fait action de mâle et femelle;
  • Il ne nécessite pas de soudure. Il suffit de couper le fil, dénuder une petite section du bout, et sertir (crimper en bon québécois) la terminaison du fil avec la lamelle de contact. La lamelle est ensuite insérée dans son connecteur et ça fait « click »;
  • L’assemblage est très facile une fois assemblé, protège très bien contre les courts-circuits.
  • Une fois connecté, le contact est très solide tout en étant facile à manipuler
  • Robuste, une lamelle supportera 10,000 manœuvres selon les spécifications. Le connecteur quant à lui, fais de polycarbonate est à peu près éternel et ne cèdera pas, même à -45°C;
  • Le même connecteur accommode 15A, 30A ou 45A. La seule différence est le calibre du diamètre de sertissage de la lamelle de contact
  • très versatile ce connecteur peut être monté sur un panneau, utilisé dans un fil, une barre de distribution, etc.
  • Le contact du connecteur offre une résistance très basse qui ne chauffe pas;
  • Lamelle de contact très résistante à l’oxydation, car plaqué étain ou argent, très fiable;
  • ressort interne du connecteur robuste et fiable, fait d’acier inoxydable;
  • Peut être désassemblé à des fins de récupération;
  • code de couleur facilité la manipuler dans le noir.
  • Le désign précouplé (rouge-noir) permet de connecter avec assurance, même dans le noir, sans risque d’inversion de polarité. Le désign ne permet carrément pas l’insertion du connecteur dans le mauvais sens;
  • Très facile à manipuler dans le noir ou sous la lumière rouge.

Ce connecteur ne nécessite pas vraiment d’outils spéciaux quoique le sertissage est facilité par l’utilisation d’une pince à sertissage dédié. Un petit outil allongé facilite le désassemblage à des fins de récupération de connecteur.

Vue de coupe de la connexion et du contact de deux lamelles. Le contact est solide et fiable tout en étant facile à manipuler.
Vue de coupe de la connexion et du contact de deux lamelles. Le contact est solide et fiable tout en étant facile à manipuler.

Je me suis procuré les pièces suivantes chez www.powerwerx.com:

  • kit de départ de 25, paire précouplée permanente rouge-noir incluant des lamelles de 15A (gage de fil de 22 à 16);
  • Outil TRIcrimp, p.c.q. mon ami François est vraiment généreux de me prêter ses outils, mais c’est important que je le garde comme ami :-)
  • L’outil d’insertion et de rétraction (très optionnel)
  • Et je me suis gâté en me dotant d’un distributeur RIGrunner ou chaque sortie est protégé par son propre fusible de type « lame »
  • j’en ai aussi profité pour acheter du fil gage 22, car ils en qui résiste très bien au froid.

Voici donc mon bloc d’alimentation d’astronomie, pimpé aux PowerPoles:

 

Un remerciement particulier à François Tassé pour ses bonnes idées. Depuis que j’ai modifié mes fils et connecteurs, plus de mauvaises surprises, même par temps très froid.

En espérant le tout instructif pour vous, n’oubliez surtout pas de me laisser vos commentaires!


2 Responses to Source d’alimentation électrique avec connecteurs PowerPoles Anderson.

  1. Avatar François Tassé
    François Tassé says:

    Merci Yanick!

    C’est un très belle article que tu as écris! Pas que j’ai de partie pris, mais tout est la! J’utilise moi aussi les Anderson et j’avoue que ca fait un bon moment que j’ai pas vue quelque choses de simple et aussi efficace! C’est certain que pour les gens qui n’ont pas de connaissance ou d’habilité le changement peux faire peur. Je crois qu’au finale, les gens serons gagnant avec la standardisation des connections d’alimentation et par le fait que c’est simple a faire nous même…. Je suis sur que ceci pourrais être fait un soir de réunion de club….. Ou de garage….

    Bravo belle article.