• Tag Archives EQMOD
  • Mini PC pour l’astronomie

    Bonjour,

    Depuis un bon moment que je cherchais une solution minimaliste PC pour contrôler mon télescope. Oui mon laptop Core 2 Duo marche encore très bien, mais il est gros, lourd et consomme beaucoup en électricité. Il ne m’offre pas tout ce dont j’ai besoins, alors j’ai dû ajouter un hub USB à mon kit.

    L’autre jour je furetais sur FB et une connaissance nous présentait un tout petit ordinateur, le Minix NEO Z8304 Pro, il n’y a aucune pièce qui tourne, aucun ventilateur de refroidissement, il vient avec Windows 10 Pro 64 bit préinstaller. Doté d’une mémoire vire (RAM) de 4GB (Partager avec la carte graphique), d’une espace de stockage interne de 32 GB et d’une fente d’extension Micro SD. Coté USB rien à redire, 3 ports USB 2.0 , 1 port USB 3.0, quand même plus que satisfaisant! Coté connectivité, Dual-Band 802.11ac Wi-Fi, Gigabit Ethernet Port, Bluetooth 4.2, HDMI, Mini Display Port. La beauté de la chose, il fonctionne sur le 12 volt directement pas d’adaptateur est donc nécessaire et pour un poids total de 367g.

    Novabench. Qu’est-ce que Novabench, c’est un logiciel qui une fois installe sur votre ordinateur testera : la carte graphique, le CPU, la mémoire, le disque dure, les accélération graphique et j’en passe, mais le plus important c’est que cela vous donneras un pointage et avec ce pointage vous serez en mesure de comparer avec un autre ordinateur. Dans mon cas, mon Novabench pour mon laptop d’astronomie était de 332. Il était important pour moi d’avoir égale ou supérieur à ce pointage. A ma grande surprise avec le Minix j’ai obtenu un pointage de 394. WOW !!! Je suis content. Voici en détails les deux Novabench.

    A la fin de l’installation de Windows, j’avais 10,4GB de libre sur 32GB, j’ai donc fait un bon nettoyage disque et j’en ai également profiter pour dés installer quelque software non utile pour l’astronomie. Après ce nettoyage je me suis mis à installer mes softwares et drivers.

    • ASCOM 6.3.
    • EQMOD.
    • Starshoot Auto Guider.
    • PHD2
    • ZWO ASI1600MM-C.
    • ZWO Filter Wheel.
    • QHY Polemaster.
    • Moonlite focuser.
    • TemperHUM.
    • GPS Driver pour le GPS Skywatcher. (Beaucoup de difficulté à le faire marcher avec les nouveaux driver Prolific, j’ai dû prendre les Drivers Prolific 3.2)
    • Aniltak pour mon Spike-a-Flat avec contrôleur USB.
    • Sequence Generator Pro 3.0.1.0.

    Après avoir tout installé et fait quelque mise à jour Windows, j’ai de nouveau fait un bon nettoyage disque. J’ai aussi installer une carte Micro SD de 64GB. J’ai configurer Sequence Generator Pro pour qu’il sauvegarde mes images directement sur la carte Micro SD, de cette façon je peux à la fin de la nuit retiré la carte Micro SD et avec l’adaptateur SD l’insérer dans mon MacBook et puis sauvage sur mon SSD local ma nuit d’imagerie.

    Pour ce qui est de comment je contrôle le tout s’il n’y a pas d’écran !! Bon pour le setup initial et ce jusqu’à la configuration des paramètres réseau pour la prise de contrôle à distance, j’ai utilisé mon écran d’ordinateur avec une connexion HDMI avec un clavier et souris USB externe. Depuis je ne me connecte qu’en remote. Un autre plus pour cette ordinateur, c’est qu’il maximise la résolution selon l’appareille avec s vous vous connecter dessus, ce qui veux dire qu’il ne repositionne pas tous les icônes qui se trouve sur le bureau. Que je me connecter avec mon MacBook Pro, mon iPad Air 2 ou via mon iPhone 8+, j’ai toujours la qualité graphique optimum. J’utilise RDP natif de Windows 10 pro avec l’application Microsoft Remote Desktop. Jusqu’a maintenant c’est la meilleure solution et la plus simple. Oui il est vrai que j’ai dû assigner une adresse IP statics a mon Minix, et oui j’ai dû ouvrir des ports dans mon router, mais maintenant que je sois à la maison ou ailleurs je peux me connecter à distance sur mon système qui est d’ailleurs sécurisé avec un USERNAME et un PASSWORD. Également pour faciliter mon travail astro-photo quand je suis en nomade, j’ai un router que je traine avec moi dans le champ et qui a les mêmes adresses que mon router à la maison, donc pour mes ordinateurs que je sois à la maison ou dans le champ, les adresse IP demeure les mêmes.

    Le grand jour est arrivé ou j’ai monté le kit dans mon garage et j’ai alimenter mon kit et le Minix, bien sûr que je n’ai pas tout connecter les divers accessoire USB d’un coup ! je voulais prendre le temps de bien configuré chacun. Alors j’ai fait comme suit ;

    • J’ai connecter EQMOD, via mon adaptateur BT que j’ai moi-même confectionner. Le Minix possédant une connexion BT interne, a facilité cette tâche et à libérer un port USB.
    • Par la suite j’ai connecter le GPS, oh boy !!! Merci Microsoft de rendre les appareils désuets même s’ils ne le sont pas… avec vos super nouveau driver ! Masi après un bon 3 hrs je suis parvenue à faire l’installation de veux driver PL-2303 et tout à commencer à bien fonctionner.
    • J’ai branché en USB 3.0 ma caméra ASI1600MM-C qui offre HUB USB, ce qui par le fait même à connecter la roue a filtre et la camera de guidage car je suis en OAG.
    • J’ai branché le TemperHUM.
    • J’ai débranché le GPS pour branché le Polemaster une fois installé je l’ai aussi débranché et branché le contrôleur USB qui contrôle mon panneau a flat.
    • J’ai finalement branché dans le port USB restant le Moonlite focuser!

    WOW !!!! TOUT MARCHE !!!

    Je suis encore plus que satisfait et vraiment étonner de voir la fluidité et la rapidité de connexion en remote.

    Voici ce que ça donne avec le support que j’ai adapté pour aller sur la dovetails.

    Dernière minutes : les soirs du 19 et 20 mars dernier je voulais profiter du beau temps pour faire mes premières images avec mon Minix. Mis à part quelque bricole de dernière minute à faire comme ajuster la longueur des fils, tout attacher les fils et bien sûr refaire le balancement du kit… Bien j’ai éprouvé de gros problème, et je dois vous dire que j’ai un peu dis de vilain mot sur mon désir de toujours changer ce qui marche ou marchait ! EQMOD, plantait et faisait geler ma session. Le soir du 19 mars, j’ai donc abandonner, car a -7°C ce n’est pas le temps de commencer à taponner et perdre patience ! Le soir du 20 mars, bien je me suis efforcer de répliquer le problème et de mettre le doigt sur le problème, mais encore là, a -6°C, disons que je n’ai pas eu toute ma patience ! Alors le soir du 21 j’ai tout remonter mon kit dans le garage et j’ai travaillé sur la possible cause identifié les deux soir précédent. Donc mon EQMOD qui marche en BT, bien cessais de fonctionner et faisait planter ma session. Après avoir valider les configs avec mon laptop astro, et de valider les drivers, j’étais rendu à devoir appliquer une recette de démarrage des différents softwares et j’en étais rendu à 3 plantages ! Le soir du 22 je voulais tout valider, mais il me restait une chose à faire, sois d’installer un petit adaptateur USB-BT pour m’assurer que ce n’était pas un problème de BT avec la carte du Minix, non le même problème ! Alors je me suis souvenu que sur mon laptop astro, j’avais déjà vécu des moments difficiles au tout début et cela était dû à l’anti-virus ! Mais a mais je n’ai pas d’anti-virus sur mon Minix… Oh mais minutes… Les gentilles personnes de Microsoft on gentiment forcer l’installation de Windows Defender… Alors j’ai tout désactiver… Eureka ! Plus rien plante et j’ai roulé tout plus de 2 hrs sans plantage ! Alors voilà, il faut désactivé l’anti-virus et/ou Windows Defender ! Alors voilà, il faut désactiver l’anti-virus et/ou Windows Defender ! Si j’observe autre choses je vais venir l’ajouter.

    Bon ciel a vous tous.

     

     


  • M31 en Mosaïque

    Bonjour,

    Le 3 septembre dernier j’ai fais une petite sortie d’une nuit dans la région du Mt-Tremblant. J’y ai également trainer mon ami Yves qui n’avait pas encore trouvé la sortie de ca caverne!!! Disons que son hibernation a été plus long que d’autre! (LOL!!!) Mais bon il a su nous épater encore une fois avec une très belle image.

    Pour ma part, je me suis attaquer a M31, mais c’est un objet quine cadre pas en une seule image a ma longueur focal de 1000mm. Depuis l’hiver dernier, j’utilise Séquence Generator Pro (SGPro), de Main Séquence Software. J’ai ajouter également l’option Mosaic and Framing Wizard. Qu’est ce que ca mange en hiver… bien ca permet de prendre un grand objet comme M31 et puis de le faire en plusieurs image ou tuiles. Chaque tuiles représente une évènement pour ma séquence créé. Le logiciel calcul donc les coordonnées de pointage pour ma monture. Il ne me reste plus que de déterminer mon ISO, temps d’exposition. Il est certain que ca demande un peux plus que ca, mais je garde ca simple car je veux finir par vous présenter mon image…

    Donc voici ce a quoi ressemble l’image qui me sert pour monté ma séquence:

    M31 mosaïque SGPro

    Vous remarquerez que j’ai fais pivoter a 180° l’image pour quelle soit représentative de mon image. Également chaque # de photo représente une tuile/evenement pour ma séquence.

    Donc la nuit du 3 au 4 septembre, j’ai capturer M31, 12 images de 5 minutes par tuiles, pour un total de 72 images. Je peux vous dire que j’ai eu le plaisir de défricher la trail comme on dit!! Je suis le premier du groupe a avoir fait une mosaic du début a la fin. Je peux vous dire que c’est un travail ardu et parfois découragent!

    Voici donc M31 en Mosaïque, avec un field of view de 3d 3′ 33,2″ X 1d 29′ 17,5″ Un grand champ!

    M31 Galaxie d'Andromède
    M31 Galaxie d’Andromède

    De Francois Tasse: Telescope Skywatcher Quattro 250 CF f/4, focal de 1000mm, monture Skywatcher NEQ6 Pro, auto-guider Orion Star Shoot sur Orion mini-guider de 50mm, 72 images de 300 secondes, exposition total de 1 heures. RAW calibré avec bias(200), darks(100) et flats(40). Canon T3i dé-filtrer, ISO 100, Plate solving avec Astro-Tortilla, SGPro. Température extérieure, 8°C. Pré-traitement et traitement: PixInsight, Images capturées le 2016-09-25 , du Mt-Supérieur, QC (zone de pollution lumineuse vert foncé).


  • Polemaster de QHYCCD

    Bonjour a vous tous,

    Avant les fêtes, un ami à placer sur Facebook un nouveau produit de QHYCCD, la camera Polemaster. Mais a quoi sert cette nouvelle venu chez QHYCCD ?

    Celle nouvelle camera grand champ ne sert que pour l’alignement polaire des montures. Oui vous avez bien lue, alignement polaire par caméra !

    http://www.qhyccd.com/PoleMaster.html#PoleMaster

    En fait cette caméra vient se fixer à votre monture via un adaptateur selon le model de la monture. Elle se fixe à l’entré du viseur polaire. Un bouchon en aluminium QHYCCD est fournis pour placer sur l’adaptateur quand la caméra n’est pas en place. Dans la boite avec la caméra, vous aurez l’adaptateur choisis selon votre monture. Vous aurez aussi les outils nécessaire a l’installation de cette adaptateur.

    Polemaster avec l'adaptateur pour la NEQ6 (rouge)
    Polemaster avec l’adaptateur pour la NEQ6 (rouge)
    Bouchon QHYCCD, quand la Polemaster n'est pas installer
    Bouchon QHYCCD, quand la Polemaster n’est pas installer

    Par la suite, vous reliez la caméra a votre ordinateur, via un câble USB. Ensuite vous démarrer le logiciel et en moins de 10-12 minutes la première fois vous aurez votre alignement polaire fait. Le logiciel est bien fait et facile à suivre, les instructions s’affiche à l’écran tout au long du processus.

    Avant de commander cette caméra, j’ai chercher comme jamais sur le web, mais je n’ai pas trouvé de review, mis a part quelque commentaire par ci et par la ! J’ai commandé cette caméra, car je n’aime pas devoir me placer a genou ou a 4 pattes et pour finir par m’assoir par terre pour faire une alignement polaire que je ne suis jamais sur a 100%. Je ne vous parle pas non plus du drift align, qui pour moi je trouvais fastidieux. Bon OK, certain son passé maitre dans l’alignement polaire ainsi que le drift alignment, et me diront voyons donc je fais ça les doigts dans le nez ! Ben oui je vous crois, sur parole ! Dans mon cas a moi, ben je n’aime pas devoir me placer à genoux et tout le reste. Alors oui j’ai payé pour cette caméra.

    J’ai fais mon premier test, vendredi le 26 février. A la première utilisation ça m’a pris 13 minutes environs. Je crois que les prochaines fois je devrais faire mieux, et qu’au finale je pourrais le faire en 5-7 minutes.

    J’utilise une monture NEQ6 de Skywatcher que je contrôle avec EQMOD via Bluetooth. Mon trépied a été méticuleusement mis au niveau avant l’installation du mount. Je n’ai pas été en mesure de valider avec PHD2 que mon alignement polaire était au poil, cela sera fait lors de la prochaine soirée test.

    Alors je vous laisse jugé par vous même avec la vidéo que j’ai fait. (la vidéo n’a aucun son,)


  • M51 3 ans plus tard

    Bonjour a tous,

    Comme le titre l’indique après presque 3 ans j’ai refais la galaxie du Tourbilion, M51. Pas que c’est une cible difficile a faire! Vous comprendrez que de chez moi en zone de pollution lumineuse rouge… Alors je dois aussi dire que cette image est le résultat d’un hiver de « tweakage » de mon kit d’astro. En effet j’ai mis en marche EQMOD, mon EQDIRECT Bluethoot de fabrication maison, la mise en marche aussi de Astro-Tortilla pour le plate solving et finalement la prise de control de tout mon kit en remote via TeamViewer (ceci implique l’utilisation d’un router WIFI dédié).

    Voici donc mon image,

    M51 galaxie du Tourbilion

    de Francois Tasse: Telescope Skywatcher Quattro 250 CF f/4:, monture Skywatcher NEQ6 Pro, autoguideur Orion Star Shoot sur Orion mini-guider 50mm, 91 images de 80 secondes, RAW calibré avec bias(200), darks(100) et flats(40). Canon T3i défiltré, ISO 400, Acquisition avec Backyard EOS. Température extérieure, 4°C. Prétraitement et traitement: PixInsight, Images capturées le 2015-04-15 et 16 , de Blainville, QC (zone de pollution lumineuse rouge).