• Tag Archives Hyperstar
  • NGC 7023 de Mirabel-en-haut

    Bonjour,

    La série de belle nuit durant la dernière nouvelle lune m’a emmené à prendre un peu de retard dans mon traitement d’image. Mais il n’y a rien comme une soirée de traitement d’image en duo avec François pour se motiver à traiter les données.  Je vous présente donc la nébuleuse de l’iris prise de chez moi.

    NGC 7023 – La nébuleuse de l’iris

    Informations sur la photo:
    de Yanick Bouchard: Telescope Celestron EdgeHD 925 muni Hyperstar f/2.3, monture CGEM,
    autoguideur StarShoot sur réfracteur Orion ShorTube 80,
    3h20m d'intégration en éléments de 4 minutes, RAW calibré avec bias(200), darks(100) et flats(16)
    ZWO ASI1600MC Cool, Gain à zéro, Acquisition à l'aide de Sequence Generator Pro avec dithering
    Température du capteur à -20°C.
    Prétraitement et traitement: PixInsight.
    Images capturées le 19 et 20 juillet 2017 de Mirabel-en-haut, QC (zone de pollution Rouge).


  • NGC 6960 prise de la baie Atibenne

    Allo,

    J’ai eu le privilège durant le début de l’été d’aller passer un peu plus d’une semaine au chalet de mes très bons amis, Catherine Lagacé et Éric Labelle. Un petit coin de paradis au nord de Manawan qu’est la Baie Atibenne.  La température n’a pas été des plus clémente, mais j’ai pu quand même retirer quelques heures de ciels clairs nocturnes. Voici ce que j’en ai tiré, la région de la nébuleuse du balai de la sorcière, ou NGC 6960.

    NGC 6960 de la Baie Atibenne

    Informations sur la photo:
    de Yanick Bouchard: Telescope Celestron EdgeHD 925 muni Hyperstar f/2.3, monture CGEM,
    autoguideur StarShoot sur réfracteur Orion ShorTube 80,
    100 minutes d’intégration en éléments de 4 minutes, RAW calibré avec bias(200), darks(100) et flats(16)
    ZWO ASI1600MC Cool, Gain à zéro, Acquisition à l’aide de Sequence Generator Pro avec dithering
    Température du capteur à -20°C.
    Prétraitement et traitement: PixInsight.
    Images capturées le 2017-06-24 de la Baie Atibenne, QC (zone noire).


  • Première photo de l’hiver – NGC 2264 ou l’amas de l’arbre de Noël

    Salut!

    Wow, ça fait longtemps. Disons que j’ai tardé un peu à faire complété l’hypertune de ma monture, puis, je me suis fait pogné par la neige. Disons qu’il a fallu que je pelte 40 pouces de neige et de glace sur 10 pieds de diamètres pour la faire celle là. La bonne nouvelle, c’est que « le spot à télescope » est maintenant dégagé. Ha oui, j’ai aussi BEAUCOUP voyagé pour mon travail durant janvier et février. Juste pour vous donner une idée, j’écris ces mots de Kansas City.

    Je vous présente ma dernière image, capturé dans les nuits du 21 et 23 février 2017, l’amas de l’arbre de Noël. Cet amas est chapeauté par la nébuleuse du cône.

    NGC2264 – Amas de l’arbre de Noël

    Description:
    de Yanick Bouchard: Telescope Celestron EdgeHD 925 muni Hyperstar f/2.3, monture CGEM,
    autoguideur StarShoot sur réfracteur Orion ShorTube 80,
    92 minutes d’intégration en éléments de 4 minutes, RAW calibré avec bias(200), darks(100) et flats(16)
    ZWO ASI1600MC Cool, Gain à 0, Acquisition à l’aide de Sequence Generator Pro avec dithering
    Température du capteur à -20°C.
    Prétraitement et traitement: PixInsight.
    Images capturées le 2017-02-21 et 23 de Mirabel-en-haut, QC (zone de pollution Rouge).


  • Juste à temps pour l’Halloween, la nébuleuse du fantôôôômeee ;-)

    Allo,

    Que de beaux souvenirs j’ai rapportés de mon séjour à la Baie Atibenne avec Éric Labelle! Un vrai beau camp je vous dis. Sans compter la compagnie de choix et le privilège que j’ai eu d’y séjourner avec Éric!

    La température a quand même été assez clémente. Mais comme la tradition oblige, ce n’est pas 100% du temps de télescope qui est toujours bon. En particulier, j’ai expérimenté de nouvelles difficultés. Savez-vous ce qu’il faut faire à votre télescope après 147km de chemin de terre battue, dont 38 km très sales? Une indice: ça commence par « C » et ça sonne presque comme collation LOL.

    Aussi, saviez-vous que le rond qui sandwiche la lame de Schmidt, ça peut déserter ça?

    Anyway. J’ai quand même quelques images à vous montrer. Dont celle-ci, la nébuleuse du fantôme ou IC59. Juste à temps pour l’Halloween.

    Plutôt difficile à faire cet objet. C’est que la luminosité relative de l’objet par rapport aux étoiles rend difficile le traitement. Vous me direz ce que vous en pensez.

    Mais c’est beau de voir les deux silhouettes fantomatiques semblant faire farandole autour de l’étoile bleu centrale. Cette étoile n’est nul autre que Navi, étoile du centre du W dans la constellation Cassiopé.

    Voici l’image:

    IC59 - La nébuleuse du fantôme
    IC59 – La nébuleuse du fantôme

    Détails de l’image:
    de Yanick Bouchard: Telescope Celestron EdgeHD 925 muni Hyperstar f/2.3, monture CGEM,
    autoguideur StarShoot sur réfracteur Orion ShorTube 80,
    1h44m d’intégration en éléments de 4 minutes, RAW calibré avec bias(200), darks(100) et flats(16)
    ZWO ASI1600MC Cool.
    Acquisition à l’aide de Sequence Generator Pro avec dithering
    Température du capteur à -20°C.
    Prétraitement et traitement: PixInsight.
    Images capturées le 2016-09-25 de la Baie Atibenne, QC (zone sans pollution lumineuse).


  • M16 de la Vérendrye

    Allo,

    Le weekend dernier, j’ai été rejoindre François et Normand au site d’observation de la piste d’atterrissage dans la réserve de la Verendrye. Après le Nouveau-Mexique, c’est vraiment mon site préféré. Le ciel y est bien noir et l’horizon bien dégagé. De plus, la SÉPAQ nous autorise maintenant à y faire du « camping rustique ». Ça, c’est un bel ajout. Ça officialise la chose. Merci au directeur M. Lussier pour avoir pensé « en dehors de la boite » et d’avoir rendu ça officiel.

    Voici ma capture, sur deux nuits. Il y a eu beaucoup de voiles nuageux qui ont passé, et la première nuit a été pleine de brouillard. De plus, l’objet est plutôt bas au sud. J’ai rejeté beaucoup d’images dues au manque de transparence et gardé les meilleurs. Mais à f/2.3, ça pardonne pas mal. Chaque image de 4 minutes avait un excellent ratio signal-bruit, merci à la rapidité du système hyperstar et au capteur refroidi de ma nouvelle caméra ZWO.

    Le weekend a été très agréable en excellente compagnie. Ça va bien dans ce temps-là :-)

    Voici donc l’image:

    M16 - La nébuleuse de l'aigle
    M16 – La nébuleuse de l’aigle

    Info sur l’image:
    de Yanick Bouchard: Telescope Celestron EdgeHD 925 muni Hyperstar f/2.3, monture CGEM,
    autoguideur StarShoot sur réfracteur Orion ShorTube 80,
    128 minutes d’intégration en éléments de 4 minutes, RAW calibré avec bias(200), darks(100) et flats(16)
    ZWO ASI1600MC Cool, Acquisition à l’aide de Sequence Generator Pro avec dithering
    Température du capteur à -20°C.
    Prétraitement et traitement: PixInsight.
    Images capturées le 29 et 30 juillet 2016 d’un site dans la réserve de la Vérendrye, QC (ciel complètement noir).


  • IC 405 – La nébuleuse de l’étoile enflammée

    Allo!

    Samedi dernier, j’ai eu le privilège d’être accompagné par mon ami Normand Demontigny dans une sortie à un site d’observation dans les montagnes pas trop loin du lac Supérieur dans les Laurentides. Le but de cette sortie était de faire la configuration et démarrage de son nouveau super setup accessible à distance de sa petite fourgonnette de camping, préalablement initié je dois le mentionner, par la mise sur pied d’un nouveau laptop de contrôle dédié par François Tassé.

    Le messieurs avait d’lair très content! Après un peu plus d’une heure, tous les logiciels fonctionnaient parfaitement (Backyard EOS, PHD2, AstroTortilla) et Normand a pu expérimenter le recadrage par plate solve pour la première fois.

    Une fois ses choses parties, quelques bières et beaucoup de plaisir plus tard, je me suis attelé sur mon télescope et tourné vers ma cible de la nuit, IC 405, la nébuleuse de l’étoile enflammée. Je n’étais pas trop certain de ce que ça donnerait au début, mais sommes toute, plutôt satisfait du résultat. Cette nébuleuse est un magnifique exemple d’une nébuleuse à réflexion, entouré d’une nébuleuse d’émission.

    La nuit fut plutôt froide. On voit que nous aurons un hiver encore cette année. La température une heure avant le coucher du soleil était déjà de -1°C et est descendue jusqu’à environ -6°C durant la nuit. Merci à mon petit radiateur au propane, j’ai quand même bien dormi dans ma petite remorque.

    Voici donc l’image:

    IC 405 - La nébuleuse de l'étoile enflammée
    IC 405 – La nébuleuse de l’étoile enflammée

    Détails de l’image:
    de Yanick Bouchard: Telescope Celestron EdgeHD 925 muni Hyperstar f/2.3, monture CGEM,
    autoguideur StarShoot sur réfracteur Orion ShorTube 80,
    91 images de 2 minutes, RAW calibré avec bias(200), darks(100) et flats(16)
    Camera Canon SL1, capteur nu, ISO 1600, Acquisition à l’aide de Backyard EOS 3 avec dithering
    Température du capteur entre -2°C et 4°C.
    Prétraitement et traitement: PixInsight.
    Images capturées le 2015-10-17 de Saint-Donat-de-Montcalm, QC (zone de pollution verte).


  • NGC 6888 – La nébuleuse du Croissant

    Salut!

    Le weekend du 11 septembre 2015, s’était le ROC (Regroupement des Observateurs du Ciel) au Domaine des Pignons rouges à Saint-Romain, QC. Ce soir-là, la météo n’était bonne à nulle part au Québec…. à nulle pas à part là!

    Yves Gauthier et moi décidâmes donc de prendre nos click et nos claques et d’y aller. Nos obligations ne nous permettaient de ne rester que la nuit du vendredi au samedi, mais ce fut quand même très agréable. Le site a beaucoup de place pour les astronomes amateurs et offre aussi des chalets à louer. L’éclairage est gardé au minimum, tout au rouge, dans le respect de l’observateur aggérit. Le lendemain avant de repartir, nous avons même eu l’occasion de serrer la pince du grand Normand Fullum (http://www.normandfullumtelescope.com).

    Durant cette nuit, j’ai tourné mon télescope vers la constellation du Cygne pour la dernière fois de l’année pour capturer la nébuleuse du Croissant, NGC 6888. C’était la deuxième fois que je tentais de la représenter. La première, j’avais tenté l’exercice à 2350mm, mais le signal n’était pas bon. J’ai réessayé cette fois à f/2.3, à 540mm. Le signal était meilleur, mais ne faisant l’acquisition qu’en visible (pas de H-alpha), les étoiles très nombreuses dans ce secteur écrasaient la nébuleuse. J’ai donc utilisé mes trucs de traitement pour « réduire » le nombre d’étoiles, sans trop pousser. Je vous invite à juger du résultat.

    Un merci spécial à Yves Gauthier pour la belle soirée astro. Ça faisait longtemps et ça l’a fait du bien.

    NGC 6888 - La nébuleuse du Croissant
    NGC 6888 – La nébuleuse du Croissant

    Détails de l’image:
    de Yanick Bouchard: Telescope Celestron EdgeHD 925 muni Hyperstar f/2.3, monture CGEM,
    autoguideur StarShoot sur réfracteur Orion ShorTube 80,
    43 images de 2 minutes, RAW calibré avec bias(200), darks(100) et flats(32)
    Camera Canon SL1, capteur nu, ISO 1600, Acquisition à l’aide de Backyard EOS 3 avec dithering
    Température du capteur entre 16°C et 19°C.
    Prétraitement et traitement: PixInsight.
    Images capturées le 2015-09-11 du Domaine des Pignons Rouges, Saint-Romain, QC (Zone de pollution verte).


  • NGC 6960 de chez moi

    Hier, nuit claire, j’ai sorti le kit. Et après avoir réalisé que je sous-utilise mon hyperstar, je l’ai sorti. Passer de f/10 à f/2.3, ça aide pour le ciel profond.

    Après avoir fait une mise en station au poil et l’avoir vérifier par la méthode de drift, et avoir réalisé qu’à f/2.3, un filtre antipollution était impératif (à 30 secondes, le fond de la photo était saturé), j’ai démarrer des 4 minutes avec filtre CLS-CCD sur la région des voiles.

    Voici le résultat une fois traité:

    Vous pouvez maintenant lire cet auteur et voir ses astrophotos sur:

    astro-knightz.ca

    Détails:
    Foyer primaire de Celestron EdgeHD 925 avec HyperStar, f/2.3,
    monture CGEM, autoguideur NexGuide
    37 images de 4 minutes, RAW calibré avec bias(200), darks(100) et flats(13)
    Canon T3i, capteur non-modifié, ISO 1600, Acquisition autonome avec Magic Lanthern
    Filtre Astronomik clip CLS-CCD pour contrer la pollution lumineuse.
    température extérieure stable à 13°C
    prétraitement et traitement: PixInsight, postraitement: iPhoto
    Images capturées le 2013-07-30 de Mirabel-en-haut, QC (zone de pollution rouge).